Le portrait du mois : Aseel

Derrière le regard doux et espiègle d’Aseel se cache une volonté de réussite affirmée. Son principal défi est de devenir neurochirurgienne ou pharmacienne dans le futur. Palestinienne née au Liban, l’adolescente de 15 ans est arrivée au Québec il y a trois ans avec ses parents et ses deux frères. Après avoir commencé au primaire en 6 ème année en classe d’accueil, Aseel est, maintenant,  au secondaire 3 au programme régulier. Sa principale difficulté est de se hisser au même niveau de français que ses camarades de classe et elle met tous les atouts de son côté pour y parvenir.

Aseel aime beaucoup lire et marcher durant de longues heures. Elle passe la majeure partie de son temps libre à étudier, en particulier les langues française et turque.

Cependant ses amis du Liban ainsi que ses oncles, ses tantes et ses cousins lui manquent beaucoup, même si elle a de nombreux amis à Montréal. Elle espère pouvoir les revoir dans un proche avenir.

Aseel a connu, il y a deux ans via une amie, Say Ça qui l’a aidée à faire d’immenses progrès en français. Pour rappel, Aseel ne parlait pas un mot de français quand elle a foulé pour la première fois le sol québécois.